Incendie majeur à la cathédrale Notre-Dame de Paris: toute la charpente “est en train de brûler”
Cathédrale Notre-Dame de Paris
4,7
41 306 avis Google
Cathédrale à Paris
ACHETER DES BILLETS
DescriptionLa cathédrale Notre-Dame de Paris, en forme courte Notre-Dame, est la cathédrale de l’archidiocèse de Paris, en France. Elle est située dans l’est de l’île de la Cité, dans le 4ᵉ arrondissement de Paris. Sa façade occidentale domine le parvis Notre-Dame – place Jean-Paul-II. Wikipédia
Adresse : 6 Parvis Notre-Dame – Pl. Jean-Paul II, 75004 Paris
Début de la construction : 1163
Hauteur : 69 m
Style architectural : Architecture gothique française
Architectes : Pierre de Montreuil, Jean-Baptiste-Antoine Lassus, PLUS
Suggérer une modification

Coronavirus ?

Coronavirus ou CoV (du latin, virus à couronne) est le nom d’un genre de virus correspondant à la sous-famille des orthocoronavirinæ (de la famille des coronaviridæ). Le virus à couronne doit son nom à l’apparence des virions sous un microscope électronique, avec une frange de grandes projections bulbeuses qui ressemblent à la couronne solaire.

Les coronavirus sont munis d’une enveloppe virale ayant un génome à ARN de sens positif et une capside (coque) kilobases, incroyablement grosse pour un virus à ARN. Ils se classent parmi les Nidovirales, puisque tous les virus de cet ordre produisent un jeu imbriqué d’ARNm sous-génomique lors de l’infection. Des protéines en forme de pic, enveloppe, membrane et capside contribuent à la structure d’ensemble de tous les coronavirus. Ces virus à ARN sont monocaténaire (simple brin) et de sens positif (groupe IV de la classification Baltimore). Ils peuvent muter et se recombiner2.

Les chauves-souris et les oiseaux, en tant que vertébrés volants à sang chaud, sont des hôtes idéaux pour les coronavirus, avec les chauves-souris et les oiseaux, assurant l’évolution et la dissémination du coronavirus3. Les coronavirus sont normalement spécifiques à un taxon animal comme hôte, mammifères ou oiseaux selon leur espèce ; mais ces virus peuvent parfois changer d’hôte à la suite d’une mutation. De telles mutations ont été responsables des graves épidémies de SRAS de novembre 2002, de l’épidémie de MERS de 2012 et de celle du coronavirus de 2019-2020.[réf. nécessaire]

On pense que la transmission interhumaine des coronavirus se produit principalement entre des contacts étroits via des gouttelettes respiratoires générées par les éternuements et la toux.
Il n’y a pas encore de vaccins ou de médicaments antiviraux pour prévenir ou traiter les infections à coronavirus humain.

Professeur Raoult

Coronavirus : Didier Raoult, l’infectiologue marseillais derrière la folie planétaire autour de l’hydroxychloroquine
« Vérifiez vous-même »
L’hydroxychloroquine – dérivé de la chloroquine, un médicament contre le paludisme – est un traitement reconnu de certaines maladies chroniques comme le lupus ou la polyarthrite rhumatoïde. Selon le professeur Raoult, cette molécule serait également efficace contre l’épidémie de Covid-19.

Lire aussi : Coronavirus : l’hydroxychloroquine divise les chercheurs
L’étude mise en ligne vendredi par le directeur de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille porte sur 80 patients, dont 65 (81 %) ont connu « une évolution favorable » et sont sortis de l’hôpital au bout de moins de cinq jours en moyenne, selon ses auteurs. Un patient de 74 ans était toujours en soins intensifs au terme de l’étude et un autre de 86 ans était mort.

Alexandre Benalla.jpg
Alexandre Benalla en 2013.
Fonction
Chargé de mission
Cabinet du président de la République française
2017 – 20 juillet 2018
Biographie
Naissance
8 septembre 1991 (27 ans)
Évreux
Nom de naissance
Maroine Benalla
Nationalité
Français
Formation
Université de Rouen-Normandie (licence en droit) (2009-2013)
Université de Clermont-Ferrand (2013-2014)
Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (23 – 27 mars 2015)
Activités
Garde du corps, agent de sécurité, chauffeur de maître
Autres informations
A travaillé pour
Parti socialiste (2011-2012), campagne présidentielle d’Emmanuel Macron de 2017 (5 décembre 2016 – 31 mai 2017), Cabinet du président de la République française (2017 – 1er août 2018)
Membre de
Grande Loge nationale française (2017)
Arme
Réserve citoyenne de défense et de sécurité de la Gendarmerie nationale (d) (depuis 2017)
Grades militaires
Brigadier (2009-2015)
Lieutenant-colonel (depuis 2017)
modifier – modifier le code – modifier WikidataDocumentation du modèle

Alexandre Benalla, né le 8 septembre 1991 à Évreux, est un responsable de sécurité et fonctionnaire français. Chargé de mission à la présidence de la République de 2017 à 2018, il connaît la notoriété en raison de l’affaire qui porte son nom.

En 2012, il fait partie de l’équipe de sécurité de la campagne de François Hollande. Après le départ d’Emmanuel Macron du gouvernement Valls II, Alexandre Benalla se rapproche de l’ex-ministre et est engagé comme responsable sécurité d’En marche durant la campagne présidentielle en 2017.

Après l’élection d’Emmanuel Macron, il est engagé comme chargé de mission par le cabinet présidentiel. En juillet 2018, il est accusé d’avoir violenté un couple de personnes et usurpé la fonction de policier lors d’une des manifestations du 1er mai 2018 à Paris, donnant lieu à l’affaire Benalla.
Alexandre Benalla naît Maroine Benalla1 le 8 septembre 1991 à Évreux2. Son père est professeur de chimie et sa mère professeur de mathématiques3,4. Il passe son enfance avec sa mère dans la ZUP de la Madeleine, quartier périphérique dit « sensible »5. Sa famille est originaire du Maroc5. Alors que ses parents sont séparés, son père, qu’il décrit comme violent, tente de l’emmener au Maroc à trois reprises. Sa mère le cache et change en 1995 son prénom, Maroine, pour Alexandre3. Il développe très jeune un goût pour la sécurité. Il sollicite et obtient en 2006, à l’âge de 14 ans, lorsqu’il est en troisième, un stage d’observation de trois jours auprès du Service de protection des hautes personnalités6,7. Il effectue ses études secondaires au lycée Augustin-Fresnel à Bernay (Eure), où il est interne. Il joue au rugby dans l’équipe UNSS de Fresnel8. En juin 2007, il assure la sécurité au festival du film de Cabourg9. En 2009, il entre en licence de droit à l’université de Rouen-Normandie et valide celle-ci en 2013. Il s’inscrit ensuite dans un master en administration, spécialité « sécurité publique », à la faculté de droit de Clermont-Ferrand, mais ne valide que la première année10.

En 2010, il effectue une formation de gendarme réserviste opérationnel (R01) à Melun, sous l’autorité du commandant de peloton Sébastien Lecornu, devenu par la suite secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire dans le gouvernement Édouard Philippe1

LA METEO ET LE PMU